Ces objets dans ma cuisine qui polluent !

Publié le 16 août 2017

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de ces objets qui se retrouvent dans notre cuisine. Depuis que j’ai pris conscience que certains produits présents dans notre quotidien pouvaient être néfastes pour notre santé et notre environnement, je n’ai pas cessé de me renseigner. J’ai fait un tri au fur et à mesure dans mes ustensiles de cuisine en éliminant le téflon, l’aluminium et le formol. J’ai ensuite fait le ménage dans mes épices et bannit les emballages alimentaires pour une consommation en vrac. Petit à petit, j’ai pu voir que ma cuisine changée et devenait plus épurée, saine et respectueuse de notre planète. Pourtant, il me restait des achats à usage unique qui étaient devenus instinctifs. Ayant grandi dans cette consommation “jetable”. J’avais pris l’habitude de mettre sur ma liste de courses de l’essuie-tout, du film alimentaire et j’en passe. En finissant l’un d’entre eux, j’ai réalisé que ces achats n’avaient aucun sens et pollué plus qu’ils ne servaient. J’ai finalement réussi à les remplacer et voici ce que j’ai trouvé.

L’essuie-tout

L’essuie-tout est vraiment pratique pour faire son ménage, essuyer ou absorber. Ce qui me dérange est qu’il n’est pas recyclable, faute à sa fonction ” multiusage”. On lui accorde néanmoins un avantage, celui d’absorber les matières organiques qui lui permettent d’être biodégradable et compostable. Continuer à en acheter uniquement pour cette fonction n’avait aucun sens. L’essuie-tout est facilement remplaçable par un torchon ou une micro fibre. J’ai alors voulu savoir à partir de combien de temps l’achat d’un torchon deviendrait en plus d’être écologique, économique. Un lot de 4 rouleaux d’essuie-tout de la marque Okay chez Auchan coûte 4€35. Acheter un lot une fois par mois représente 52€20 par an. Un lot de 4 torchons coûte aux alentours de 13€. Au bout de trois mois seulement, ce lot de 4 torchons sera rentabilisé. Il n’y a maintenant plus d’excuses pour ne pas les utiliser.

L’éponge

L’éponge est le deuxième accessoire que j’ai remplacé lorsque j’ai fait mes courses dans un magasin bio. Je ne voulais plus utiliser un produit dérivé de la pétrochimie qui n’est pas biodégradable. Il contient également pour les éponges avec la partie grattoir, une colle capable de résister à l’eau qui aggrave son impact écologique. [1] Je me suis alors retournée vers une petite brosse, qui je dois l’avouer et bien plus efficace que l’éponge que j’utilisais. Le manche est composé de bois de hêtre non traité et d’acier galvanisé. Sa tête, quant à elle, est en fibres de cactus qui permet d’obtenir un nettoyage facile et efficace. Elle a pourtant un inconvénient, il est parfois difficile de retrouver des têtes rechargeables dans les magasins bio près de chez soi. 

cuisine saine

Brosse légumes

Toujours dans ce même magasin, j’ai trouvé une petite brosse pour éviter d’éplucher la plupart de mes légumes et garder leurs vitamines. Ta poubelle ou ton compost diminuera nettement grâce à ce petit objet. Il ne coûte trois fois rien et nous fait tant de bien.

Papier cuisson

Suite à mon article sur le wrap alimentaire, tu sais à présent que je n’utilise plus de film alimentaire ni papier aluminium. Il me restait pourtant une chose à améliorer. Le papier cuisson ! Le problème ne venait pas de mes plats ou mes gâteaux, car j’avais pris l’habitude de chemiser mes moules. C’est surtout pour mes biscuits et ma pizza fait maison que j’ai du mal à m’en passer. Ce qui me dérange avec le papier cuisson traditionnel, c’est qu’en plus d’être polluant, il est traité chimiquement. Je n’avais pas envie que des particules se libèrent sur mes petites préparations. En faisant mes courses, j’ai trouvé un papier écologique de la marque Ah ! table. Il est pur, non traité et demande pour toute préparation non grasse de la badigeonner d’huile. Je souhaiterais toutefois éviter de continuer d’en acheter, alors si tu as trouvé une solution durable, sans téflon, ni silicone, n’hésite pas à me la faire partager.

Briquets

Si, tu n’as pas de four électrique, tu as soit besoin d’allumettes soit besoin d’un briquet. Commençons d’abord par les allumettes, qui sont concentrées de produits chimiques et composés à partir de pin ou peuplier. Elles sont très toxiques pour les organes respiratoires et représentent l’une des premières causes d’abattage des forêts dans le monde. Le briquet quant à lui est difficile à recycler dû aux différentes pièces pour le réaliser. En 2016, 1188 briquets ont été retrouvés dans la mer, il ne dure pas longtemps et peut mettre jusqu’à 100 ans pour se dégrader. [2]  Afin de limiter cette pollution, j’ai trouvé une alternative. La première est d’acheter un briquet rechargeable qui te permettra de gagner du temps et de faire des économies. La deuxième est de choisir des allumettes écologiques certifiées FSC qui proviendra d’emballage recyclé et d’un arbre qui n’est pas protégé.

Vaisselle jetable

Pour les gobelets et vaisselles jetables, 2000 ont été retrouvés dans l’océan. Leur composition à base de polystyrène les rend pratiquement impossibles à recycler. D’ici 2020, ce qui signifie très prochainement, la vente de ces éléments sera interdite. Nous pouvons dès à présent se préparer à ce changement en utilisant de véritable assiettes, couverts et verres. C’est vrai que cette vaisselle jetable était bien pratique, mais lorsque l’on prend le temps de jeter un regard une fois la fête terminée, sur le nombre de déchets qui se retrouvent dans la poubelle. Tout cela pour une soirée, cela en vaut-il vraiment la peine ? 

zero dechets

 

Bilan

Changer les objets qui se trouvaient dans ma cuisine a pris du temps. Il me reste bien sûr des éléments à améliorer, mais la chose la plus importante est d’avoir su faire ce premier pas. Un pas qui m’a permis d’apprendre à limiter cette consommation ” jetable” pour une consommation ” raisonnable”. Ce geste m’a poussé à m’informer et comprendre pourquoi certains emballages alimentaires étaient dangereux. J’ai pu prendre conscience de l’impact de l’utilisation des pailles sur les animaux. J’ai appris à ouvrir les yeux sur l’industrie agroalimentaire en regardant de plus près la composition de mes épices, de l’eau et du thé. Je sais à présent faire le tri et savoir qu’un pot de yaourt à la vanille de la marque sojade ou des chips apériBio peuvent être recyclés et déposés dans une poubelle jaune. Cela m’a donné l’envie d’informer à mon tour les personnes qui m’entourent et te proposer ces différents articles dans la rubrique Lifestyle maison. Pour finir, j’avais envie de te dire qu’il ne faut pas oublier que les gestes et pratiques de chacun ont un impact sur notre environnement et sur les mentalités de demain.

Et toi, que penses-tu de ces objets qui polluent ?

25 commentaires

  • Céline (Iznowgood) 16 août 2017 à 11 h 44 min
    Je suis totalement d’accord avec toi, chaque effort compte !

    Chez nous aussi, la cuisine s’est métamorphosée au fil des années et de nos prises de conscience. Notre production de déchets a considérablement réduit avec l’arrivée du vrac et une consommation plus responsable. Nous avons banni les essuie-tout et la vaisselle jetable depuis longtemps, par contre l’éponge restait encore un point à creuser ! Je vais regarder de plus près celle que tu as, elle m’a l’air super !

    Pour le papier cuisson, nous achetons le “If you care” sur Greenweez, je l’ai déjà vu dans certains magasins bio : il est 100% compostable !!

    Très sympa ce petit article 🙂

    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 12 h 15 min
      Coucou Céline,
      La brosse est disponible dans la plupart des magasins bio, n’hésite pas à t’y rendre 😀
      Pour le papier cuisson, celle de la marque Ah ! table est également 100% compostable et fabriqué en Europe, par contre, il a besoin d’être huilé contrairement à la marque ” if you care” 😀 Je vais regarder ça de plus près, mercii pour ce partage et ta gentillesse ❤
      Bonne journée et à bientôt
      Répondre
  • Marie E. 16 août 2017 à 11 h 50 min
    Bonjour Emeline, encore un article très intéressant et complet, merci à toi !
    Tu le sais déjà, j’ai moi aussi supprimé plusieurs choses dans ma cuisine, mais j’ai appris de nouvelles choses ici. Par exemple, je n’avais jamais réfléchi à la composition d’une allumette, qui effectivement est elle aussi toxique. Pour remplacer le papier cuisson, j’utilise une toile Toile SILPAT®, qui est effectivement en silicone, mais qui ne contient ni bisphenol A,ni phtalates, ni peroxydes.
    Petit à petit, chacun à notre rythme, chaque geste compte.
    Belle journée,
    A bientôt,
    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 12 h 25 min
      Coucou Marie,
      Ta toile est en silicone c’est vrai, mais fabriquée en France et en platinium ce qui est une très bonne chose ! Elle reste inerte jusqu’à 250-300° c 😉 Merciii beaucoup pour ce partage, je recherchais un produit de ce genre ! 😘
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • The City and Beauty (kathia) 16 août 2017 à 16 h 57 min
    Coucou ma belle, perso j’ai du mal à me séparer de l’éponge qui gratte 🙁 et d’autres choses, mais je fais déjà pas mal d’efforts sur d’autres points comme pour me démaquiller avec les lingettes lavables et gant bisous 🙂
    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 17 h 56 min
      Coucou Kathia,
      Le démaquillage aux lingettes lavables est vraiment top ! En plus d’être écologique, il est pratique et économique 😀
      Bonne soirée et à bientôt
      Répondre
  • Val 16 août 2017 à 17 h 55 min
    Coucou Emeline,
    Toujours de bonnes idées pour nous dépolluer d’un environnement pas toujours très sain que ce soit dans notre cuisine ou ailleurs !Il est vrai que ce n’est pas toujours évident de changer ces vieilles habitudes mais je pense que si chacun d’entre nous fait un petit geste pour la planète, notre santé et notre environnement s’en portera bien mieux !

    Il faut que je me dépollue du papier cuisson 😉
    bisous, à bientôt !!

    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 18 h 27 min
      Coucou Val,
      Merci pour ta gentillesse, je suis d’accord avec toi un petit geste est le début d’un gros changement 😉
      Pour le papier cuisson, tu peux en trouver facilement en magasin bio. Sinon, tu as l’option de Marie qui a l’air vraiment pas mal avec une toile réutilisable de la marque Silpat 😉

      Passe une agréable journée et à bientôt

      Répondre
  • Samantine 16 août 2017 à 19 h 53 min
    Coucou ! Encore un article rempli de bonnes infos à savoir ! Merci je ne me rendais même pas compte qu’utiliser tout ceci pouvait être autant nocif pour notre santé que pour celle de notre Terre mère. :'(
    J’avoue que je suis une accro au papier essui-tout (vieux réflexe de cuisinière) et encore j’ai arrêté de mettre du film alimentaire partout ! ^^ Pour le papier cuisson j’en utilise de temps en temps mais c’est vraiment pas le truc indispensable quoi, un rouleau me fait 1 année ! XD

    Pour l’éponge, je me demandais justement quelles alternatives il existait plus durable, et la brosse a l’air sympa quoiqu’un peu plus difficilement maniable non pour atteindre tous les recoins, je pense notamment aux couverts non ?

    Bisous Jolie Emeline ♥

    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 20 h 21 min
      Coucou Samantine,
      Je trouve justement que cette brosse nettoie mieux que l’éponge que j’utilisais auparavant. C’est sûr que le geste change si tu as été habituer comme moi aux éponges.

      Pour ce qui est du papier cuisson, waouh un an ! J’aimerais tellement que le mien me dure autant de temps, j’aimerais bien savoir ton petit secret ! 😀

      Passe une agréable soirée et à bientôt ♥

      Répondre
  • Sophie's Way 16 août 2017 à 21 h 20 min
    Merci beaucoup pour cet article qui me fait un peu ouvrir les yeux .. J’essaye de faire attention à mes déchets et c’est vrai que je n’avais même pas pensé à ces objets de base qui pourtant doivent être éliminés .. Quand je vois qu’on retrouve des choses dans l’océan … ça me choque .. En tout cas merci pour cet article !!
    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 21 h 27 min
      Coucou Sophie,
      Malheureusement, la moitié des emballages se retrouvent pour la plupart du temps dans l’océan 🙁 En ayant cette prise de conscience et agissant, on arrive un peu plus chaque jour à diminuer la destruction de la biodiversité.
      Merci à toi pour ton commentaire, passe une agréable soirée et à bientôt
      Répondre
  • Charlotte 16 août 2017 à 21 h 36 min
    Salut ! Ton article est vraiment super intéressant, merci pour ces conseils ! 🙂
    Répondre
    • Emeline 16 août 2017 à 21 h 44 min
      Coucou Charlotte,
      Merci beaucoup, ça me fait plaisir ! 😀
      Passe une agréable soirée et à bientôt
      Répondre
  • Axelle 17 août 2017 à 19 h 31 min
    Je suis également d’accord avec les points que tu soulèves dans ton billet. Je vais de mon côté mettre tes conseils à profit pour contribuer à ma façon à la préservation de l’environnement.
    Répondre
    • Emeline 17 août 2017 à 20 h 06 min
      Coucou Axelle,
      Je suis heureuse d’avoir pu t’apporter des solutions pour contribuer à la préservation de notre jolie planète 😀
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • My Name Is Celestine 18 août 2017 à 0 h 55 min
    Ton article est top et fait réfléchir ! Merci 😊 Chaque effort compte, je vais faire plus attention.
    Xoxo, Célestine
    http://www.mynameiscelestine.com
    Répondre
    • Emeline 18 août 2017 à 8 h 50 min
      Coucou Célestine,
      Contente que cet article est pu te faire réfléchir et te donner envie de faire des efforts 😀
      Bon week-end et à bientôt
      Répondre
    • Emeline 18 août 2017 à 16 h 00 min
      Coucou Célestine,
      Merci pour ta gentillesse, tu as raison chaque effort compte 😀
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • MlleVerrine 18 août 2017 à 12 h 25 min
    C’est vraiment un bon article pour nous aider à faire de meilleurs choix dans nos achats pour la consommation dans notre cuisine. Pour la tête de ta brosse vaisselle, il y a le site Hakunataka qui est une boutique en ligne zéro déchet. il y a des têtes de brosse, peut-être qu’elles sont compatible avec ta brosse 😉
    https://www.boutiquezerodechet.com/maison-zero-dechet/52-brosse-vaisselle.html
    Répondre
    • Emeline 18 août 2017 à 16 h 40 min
      Coucou Verrine,

      Merci beaucoup pour ce partage de site. J’ai dû à un moment passer une grosse commande sur un site du même style. Malheureusement, je souhaiterais éviter de passer des commandes et privilégier les magasins de proximité. J’ai trouvé récemment dans une Biocoop des têtes rechargeables disponibles et j’en ai profité 😉 .

      Passe une agréable journée et à bientôt.

      Répondre
  • Emmanuelle CM 19 août 2017 à 16 h 58 min
    Je te remercie pour cet article qui est très intéressant, j’aime le fait que tu ne te contentes pas de dire ce qu’il faudrait améliorer mais tu donnes aussi des alternatives concrètes que je vais essayer de mettre en pratique au plus tôt, petit à petit. Je ne connaissais pas la brosse légumes.
    Répondre
    • Emeline 19 août 2017 à 17 h 23 min
      Coucou Emmanuelle,
      Donner des alternatives est une chose très importante pour moi, car ça permet de se rendre compte que le changement est possible 😀
      Merci pour ta gentillesse, passe une agréable soirée et à bientôt
      Répondre
  • Sabine 24 août 2017 à 0 h 40 min
    Coucou Emeline. Je rentre tout juste de vacances et je rattrape mon retard sur les articles sortis durant mon absence. Ravie de voir que tes articles sont toujours aussi intéressants et qu’on est toujours sur la même longueur d’onde 😘
    Répondre
    • Emeline 24 août 2017 à 10 h 43 min
      Coucou Sabine,
      J’espère que tes vacances se sont bien passées 😀 on reste authentique toujours dans le respect de notre terre mère, des animaux et notre santé 😀
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre

Laisser une réponse