compost

Faire du compost dans un appartement, c’est possible !

Publié le 29 avril 2018

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de compost ! Et oui, en faisant attention à mon impact écologique, j’allais forcément prendre conscience du nombre de déchets qui se retrouver dans ma poubelle. Je me suis alors renseigné s’il était possible de les valoriser dans un appartement. Heureusement pour moi oui, alors voici la solution !

COMPOST

Quelle est la solution ?

Lorsque je me suis rendu compte que 30% des ordures ménagères pouvaient être facilement réutilisées, j’ai voulu agir. Vivant dans un appartement qui n’a pas de bout de jardin, il fallait que je trouve une astuce. En me renseignant à gauche et à droite, j’ai appris qu’un lombricomposteur était parfait pour moi. En effet, il me permettrait de recycler les déchets, fabriquer mon propre engrais et préserver l’environnement. De plus, avoir un lombricomposteur est un excellent moyen pour prendre conscience à nos bout’chou du gâchis alimentaire. Il ne me restait plus qu’à en trouver un.

Où le trouver ?

La bonne nouvelle est qu’il est possible d’avoir gratuitement un lombricomposteur. Il m’a suffi d’un simple appel à la mairie pour le confirmer. Mais puisque j’ai déménagé, je peux te dire que chacune d’elles m’a proposé une solution différente. La première était d’avoir un lombricomposteur commun pour l’immeuble. Pour pouvoir l’avoir, il faut aller toquer chez les voisins pour savoir si réutiliser leurs déchets pour créer du compost pourraient les intéressés. Une fois que la majorité est partante, la ville mettra à disposition un compost à côté des autres poubelles. C’est aussi simple que ça ! 🙂 Pour la deuxième solution, il faut simplement se rendre dans la mairie de ta ville pour chercher ton lombricomposteur individuel. Le responsable de l’opération m’a demandé un chèque de caution de 45 euros en échange de la worm box (qui vaut le double sur le site !). Ensuite, j’ai dû contacter par email/ téléphone la ferme qui est en partenariat avec la ville pour récupérer gratuitement les vers nommé Eisenia.  5 jours plus tard, je recevais les vers, le mélange chaulé et les aliments (pour les nourrir pendant les vacances). Il était temps pour moi de tout mettre en place !

Si ta ville ne propose pas de solution, tu peux toujours te retourner vers des magasins tels que Truffaut ou Greenweez.

Comment utiliser un lombricomposteur ?

La première chose que j’ai faite est de l’installer dans un endroit frais et sec. La cuisine, un placard ou une cave est parfait. En effet, les vers n’aiment pas la chaleur et leur température idéale se situe entre 15 et 25° maximum. En dessous de 0° et au-dessus de 40°c leur vie est en danger. Ensuite, j’ai dû installer les roues sur le socle à robinet. J’ai déposé dans le fond du premier plateau trois couches de papier mouillé pour préparer leur litière. J’avais récupéré les sachets cartonnés de la biocoop pour les fruits et les légumes qui me restaient. Puis, j’ai mis le mélange de terreau et de vers (environ 500 gr). J’ai laissé quelques jours aux vers le temps de s’habituer à leur nouvel habitat. Enfin, j’ai rajouté au fur et à mesure des journées mes restes qui pouvaient être compostés. Le premier plateau arriva très vite rempli au 2/3, alors j’ai enchaîné en mettant par-dessus un second. Chaque soir, je les vois en haut en train de manger, mais il m’arrive parfois d’en récupérer en fin de semaine tout en bas et de les remonter.

Les déchets mis chaque jour fermentent et finissent par acidifier le substrat. C’est pourquoi, tous les 15 jours, nous mettons 15 gr de mélange chaulé pour réguler, car les vers préfèrent un ph neutre. Tu peux également ajouter quelques coquilles d’œuf broyés si tu n’en as pas à disposition.

compost

Mon avis sur le lombricomposteur

Au premier abord, je t’avoue que j’appréhendais le fait d’avoir des vers chez nous. C’est vrai qu’on associe très vite cet invertébré avec de la saleté. Pourtant, sans eux, cette planète ne sera pas ce qu’elle est. On apprend au fur et à mesure du temps à mettre nos ” manières” de côté et je suis de moins en moins repoussé à l’idée de les récupérer. J’aime la transformation que prennent les aliments que j’ai ajouté et j’ai hâte de pouvoir utiliser mon engrais et terreau 100% naturelles sans produit chimique ajouté ! 😀

Pour finir, il m’a fallu du temps pour m’habituer et être à l’aise avec le lombricomposteur. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu te faciliter la tâche et te donner quelques clefs pour pouvoir bien débuter. Rien de mieux selon moi que te proposer un pdf facilement téléchargeable que tu pourras soit imprimer soit regarder lorsqu’un doute viendra.

Et toi, as-tu pensé à te mettre au compost ?

 

10 commentaires

  • Bettina 29 avril 2018 à 20 h 47 min
    Super astuce ! J’aurais aimé penser à ça quand j’étais dans mon appart, ca a l’air super pratique ! Je suis en train de me renseigner sur les composts aussi, Mais en plein air cette fois 😊
    Répondre
    • Emeline 29 avril 2018 à 22 h 09 min
      Coucou Bettina,
      J’ai justement créé cet article, car j’avais vraiment envie de partager cette astuce avec vous ! 😀 Je pense que tu trouveras plus facilement des compost pour l’extérieur 😉

      Bonne soirée et à bientôt

      Répondre
  • Dévolivre 29 avril 2018 à 21 h 13 min
    Cet article est tout simplement génial! Je ne suis pas sûre qu’en Belgique ce service existe gratuitement mais je vais me renseigner!
    Répondre
    • Emeline 29 avril 2018 à 22 h 11 min
      Coucou Maelig,

      N’hésite pas à me dire si pour la Belgique, c’est possible. Comme ça si ça peux intéressé d’autres personnes qui vivent dans ton joli pays ça permettrait de les aider aussi 😀

      Passe une agréable semaine et à bientôt

      Répondre
  • Val 29 avril 2018 à 21 h 24 min
    Bonsoir Emeline,
    Ah, j’avais vu une émission sur le fait d’avoir un compost chez soi et je dois bien t’avouer que les petits verres de terre me rebutent un peu. Je pense que c’est une question d’habitude, et qu’après on y fait plus attention !

    Merci pour le PDF, ça me permettra de me faciliter la tâche si je prends la décision d’en avoir un chez moi 😉
    Bisous et bonne soirée !

    Répondre
    • Emeline 29 avril 2018 à 22 h 13 min
      Bonsoir Val,
      Je n’ai pas vu cette émission, mais elle m’aurais bien intéressé quand je me poser des questions. Ahh les vers, j’étais pas à l’aise au début, mais comme tu le dis c’est vraiment une question d’habitude 😀 Il n’y a pas eu de fuite de l’un d’eux pour le moment je t’assure 😉 lool

      Bonne soirée Val et à bientôt

      Répondre
  • Emilie 30 avril 2018 à 19 h 24 min
    Quand j’etais dans mon appart j’ai eu le même acheté par mes soins (je n’ai pas entendu ce genre d’arrangements pour les communes et villes belges), j’en suis très contente. Il me sert encore ici, il reste juste dehors par manque de place 🙂
    Attention cependant, tous les aliments ou légumes ne vont pas dedans! (Voir la blague qu’il m’est arrivé avec le lombricomposteur.
    Répondre
    • Emeline 2 mai 2018 à 20 h 01 min
      Coucou Emilie,

      Je suis contente d’avoir ton avis la dessus, surtout que tu utilises apparemment le même que moi. Je suis d’accord avec toi sur le fait que tous les aliments ne vont pas à l’intérieur. C’est pour cette raison que j’ai créé ce pdf qui permet de voir plus en détails ce qu’il faut mettre et ne pas mettre 😀

      Bonne soirée et à bientôt

      Répondre
  • Marie E. 2 mai 2018 à 18 h 13 min
    Un article SUPER intéressant, merci Emeline !
    Puisque c’est un sujet qui m’interesse, j’avais déjà lu des articles sur le lombricomposteur, mais ils restaient très généralistes. Avoir ton expérience personnelle c’est très intéressant. J’étais déjà plus ou moins convaincue que j’en ferai l’acquisition lorsque j’en aurai la possibilité (vivant en studio meublé et déménageant tous les 6 mois c’est compliqué…h. Mais ton article m’a conforté dans mon choix. Dès que j’aurai un logement fixe, je me renseignerai auprès de ma mairie. Ça a l’air plutôt simple en plus.
    Merci pour toutes ces informations.
    À bientôt,
    Répondre
    • Emeline 2 mai 2018 à 19 h 58 min
      Coucou Marie,
      C’est clair que si tu fais plusieurs déménagements en peu de temps ca se complique. C’est pour ça que tu as trouver une superbe astuce de ton côté, c’est réutiliser tes restes comme la peau de banane en faisant des desserts 😀 Tu nous donneras ton avis sur le lombricomposteur une fois que tu auras commencé j’espère.

      Bonne soirée et à bientôt

      Répondre

Laisser une réponse