changement heure conseils

Passage à l’heure d’hiver en octobre : impacts sur l’organisme et conseils pour atténuer les effets

Comme chaque année, nous voici en octobre, et c’est bientôt l’heure du passage à l’heure d’hiver. Vous savez, ce moment où l’on recule nos horloges d’une heure, et où l’on se dit qu’on va profiter d’une heure de sommeil en plus. Mais est-ce vraiment si simple ? Laissez-moi vous expliquer les impacts de ce changement d’heure sur notre organisme et vous donner quelques conseils pour atténuer les effets.

Le passage à l’heure d’hiver

Le passage à l’heure d’hiver se produit traditionnellement à la fin d’octobre, permettant de reculer l’horloge d’une heure et de gagner une heure de sommeil supplémentaire. Ce changement rapproche l’heure officielle de l’heure solaire, ce qui est plus bénéfique pour l’organisme. Cependant, ce bouleversement peut perturber les biorythmes, causant fatigue, perte d’appétit et troubles du sommeil.

Perturbations des biorythmes

Notre corps suit un rythme biologique, appelé biorythme, qui régit notamment notre sommeil et notre appétit. Le passage à l’heure d’hiver peut perturber ce rythme, car notre horloge interne met quelques jours à s’adapter à ce changement. Résultat : il n’est pas rare de se sentir fatigué, d’avoir du mal à s’endormir ou de ressentir une baisse d’appétit.

  Comment réduire votre consommation alimentaire tout en retrouvant votre forme en toute discrétion

Conséquences sur l’humeur

Saviez-vous que la baisse de luminosité due aux jours plus courts peut influencer notre humeur ? En effet, la diminution de la lumière naturelle peut provoquer une baisse de moral, voire des troubles affectifs saisonniers chez certaines personnes. De plus, le passage à l’heure d’hiver coïncide souvent avec une augmentation des risques d’accidents de la route, car la visibilité est réduite en fin de journée.

Populations sensibles

Les enfants et les changements d’heure

Les enfants sont particulièrement sensibles aux changements d’heure, car leur horloge biologique est encore en développement. Ils peuvent ainsi avoir du mal à s’adapter à l’heure d’hiver et présenter des signes de fatigue ou d’irritabilité.

Les personnes âgées face au passage à l’heure d’hiver

Les personnes âgées sont également plus vulnérables face au passage à l’heure d’hiver. En effet, leur horloge biologique est souvent moins flexible, ce qui rend l’adaptation plus difficile. De plus, la baisse de luminosité peut accentuer les troubles du sommeil et de l’humeur chez les seniors.

Conseils pour atténuer les effets

Adapter ses horaires de sommeil et de repas

Pour faciliter l’adaptation à l’heure d’hiver, il est conseillé de décaler progressivement ses horaires de sommeil et de repas. Par exemple, commencez à vous coucher et à manger un peu plus tôt quelques jours avant le changement d’heure. Cela permettra à votre corps de s’habituer en douceur à ce nouveau rythme.

Profiter de la lumière naturelle

Pour compenser la baisse de luminosité, il est important de profiter de la lumière naturelle autant que possible. Essayez de sortir pendant la pause déjeuner, de vous installer près d’une fenêtre au travail ou à la maison, ou encore d’organiser des activités en extérieur le week-end.

  11 conseils incontournables pour un ventre tonique et une alimentation saine

Éviter les écrans avant de dormir

Les écrans émettent une lumière bleue qui peut perturber notre sommeil. Pour favoriser l’endormissement, il est donc recommandé d’éviter les écrans (télévision, ordinateur, smartphone, tablette) au moins une heure avant de se coucher.

Les enfants et l’heure d’hiver

Maintenir une routine régulière

Pour aider les enfants à s’adapter à l’heure d’hiver, il est essentiel de maintenir une routine régulière. Cela inclut des heures de coucher et de lever fixes, des repas à heures fixes, et des activités régulières en journée.

Exposition à la lumière naturelle

Comme pour les adultes, il est important d’exposer les enfants à la lumière naturelle pour favoriser leur adaptation à l’heure d’hiver. N’hésitez pas à les emmener au parc après l’école ou à organiser des sorties en extérieur le week-end.

L’avenir du changement d’heure

Suppression du passage à l’heure d’hiver ?

De nombreux pays effectuent ce changement d’heure, bien que des discussions soient en cours pour éventuellement le supprimer. Certains estiment en effet que les bénéfices économiques et énergétiques sont désormais minimes, et que les impacts sur la santé et la sécurité devraient être pris en compte.

Conclusion

Le passage à l’heure d’hiver peut perturber notre organisme, mais en adoptant quelques astuces, il est possible d’atténuer les effets sur notre sommeil, notre appétit et notre moral. N’hésitez pas à partager vos propres conseils et expériences en commentaire, et ensemble, faisons en sorte que ce changement d’heure soit le plus agréable possible pour toute la famille !

Emeline

Emeline

Salut à toi ! Je suis Émeline, aux commandes de My Lifestyle & Travel. Passionnées de voyage et vie plus respectueuse de l'environnement, j'ai décidé de créer ce blog pour partager mes découvertes et coups de cœur ! J'espère que mes trouvailles dans des thématiques variées comme la cuisine, déco, voyage, mode, ... vont te plaire toi aussi. N'hésites pas à laisser un petit commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *