Une salle de bain zéro déchet ? Mon avis !

Publié le 30 juillet 2017

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler des raisons qui m’ont poussé a diminuer mon impact écologique dans ma salle de bain. Lorsque mes recherches pour une vie plus saine ont commencé. Je me suis intéressé à ce que contenaient réellement nos cosmétiques. J’ai appris que beaucoup de produits de beauté étaient nocifs pour la santé, mais également pour notre environnement. Une simple crème pour le visage ou un mascara peut causer de nombreux dégâts. Si consommer, c’est voter alors chaque jour, j’ai l’occasion de donner mon opinion. Je peux refuser ou accepter d’acheter un gel douche, des cotons tiges ou des crèmes pour le corps sans faire attention à leurs compositions sans faire attention à l’impact de leur emballage et dire oui : 

👎 J’accepte la création de produits nocifs pour ma santé

👎 J’accepte la déforestation

👎 J’accepte de faire souffrir des animaux

👎 J’accepte de polluer l’air, l’eau et la terre.

Depuis plusieurs années, regarde comment les choses ont changé. Grâce à eux qui ont choisi de s’alimenter et vivre en respectant notre environnement. Des magasins bio, des boutiques de vêtements éthiques, des supermarchés qui proposent des produits respectant un peu plus chaque jour notre planète ont augmenté. N‘oublions pas, que derrière nous, nous laissons des enfants des êtres qui n’ont rien demandé. N’as-tu pas toi aussi envie qu’ils grandissent dans un monde meilleur ? Nous avons le choix et ce pouvoir de faire bouger les choses, alors oui, j’ai décidé de refuser et d’agir de mon côté.

” 41 172 cotons-tiges ont été retrouvés dans la mer en 2016, soit 35 fois la tailles du Big ben. Ce petit objet relâche des substances chimiques tout au long de sa durée de vie dans l’océan et peut perforer les organes des oiseaux et des poissons qui l’ingère”. [1]

Tri dans ma salle de bain

Ce sont pour ces raisons que j’en suis arrivée à vouloir faire un tri dans ma salle de bain. Je me sentais étouffer par tous ces produits que j’avais acheté ou qu’on m’avait offert qui traînais. Ces produits que ” je gardais ” au cas où un jour, j’aurai besoin de les utiliser. J’ai pris une bassine et j’ai trié, merci à la liste inci qui m’a bien aidé. Ce site m’a permis de me rendre compte que plus de la moitié des produits que j’utilisais étaient bon à jeter. Triste réalité ! J’avais trois choix qui s’offraient devant moi : les finir et continuer de me faire du mal, les donner en me disant que je faisais du mal à la personne qui les recevais ou les jeter. 

Mon choix

Cette réponse ne va peut-être pas te plaire, mais oui, j’ai préféré les vider un à un et composter les emballages que je pouvais. Ma salle de bain était enfin épurée, j’ai senti d’un coup une légèreté. Quelques jours plus tard, me voilà en train de chercher des produits sans emballages et sans dangers. Satoriz me voilà, dur de me dire que même dans un magasin bio certains produits peuvent être néfaste pour notre santé. Des compositions qui ne font que s’allonger, avec mon petit téléphone sur le site inci en train d’essayer de tout déchiffrer. Stop, j’en ai eu assez, je veux des produits bruts pas compliqué.

zero dechets

Ma sélection de produits

On est à présent fin juillet, cela fait deux ans que mon mode de vie à complétement changer. Ma salle de bain contient des produits auxquels je n’aurai jamais pensé. J’ai dit adieu au lait démaquillant et bonjour à l’huile de jojoba. J’ai arrêté d’acheter des exfoliants, dentifrice et masques en supermarché, car j’ai appris à les fabriquer. J’ai banni les gels douches et shampoing bourré de perturbateur endocrinien. Ils sont été remplacés par un shampoing maison et un savon saponifié à froid qui me coûte trois fois rien. Terminé les objets à usage unique, les cotons tiges, lingettes démaquillantes ou coton jetables. Je prends soin de mes oreilles à l’aide d’un oriculi et me démaquille à l’aide de gants en bambou lavable.

Mon bilan

J’y suis arrivée, petit à petit et j’ai pu dire au revoir à ma poubelle de salle de bain. Diminuer mes déchets, m’a permis de comprendre la composition des ingrédients. Découvrir les propriétés de différentes huiles végétales et essentielles. Prendre confiance en moi dans le choix de mes cosmétiques. M’informer. M’ouvrir l’esprit. Respecter le monde qui m’entoure. Être plus attentif aux autres. Avoir conscience de l’impact de notre consommation. Ouvrir les yeux face à l’industrie du cosmétique. Ne plus appréhender un énième scandale. Faire des économies et vivre plus simplement. 

Pour finir, j’aimerais que les prises de conscience d’aujourd’hui changent les mentalités de demain. Que nos enfants puissent avoir davantage de choix quant aux produits disponibles en magasin. Que le côté industriel et business laisse place a l’écologie et au naturel. Que la santé de chacun prime sur l’appât du gain.

*n’hésite pas à me donner ton avis et me dire quels produits tu utilises au quotidien 😉

25 commentaires

  • Morgane 30 juillet 2017 à 10 h 39 min
    Très bel article! Je suis en route vers le zéro déchet et je vois que j’ai encore du chemin! Personnellement je compte quand même terminer certains produits que j’avais achetés donc la transitions se fait en douceur. J’ai investi dans des cotons lavables il y a six mois et aussi des savons saf. Une question qui n’a rien à voir avec la salle de bain: as-tu un composteur chez toi?
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 11 h 34 min
      Coucou Morgane 😀
      Merci pour ton gentil commentaire, les savons saf, j’en suis dingue ! Je te recommande la marque Clémence & Vivian ou folie verte, leurs savons sont une tuerie 😀 Pour le composteur, je vais bientôt écrire un article à ce sujet. Je n’en ai pas acheté, j’ai une poubelle spécialement pour ça. Je compost mes déchets verts à un endroit réservé à cet usage dans ma ville. Je te conseille de te rendre dans ta Mairie, car ils peuvent si vous êtes plusieurs à le faire, installer des composts en bas de vos immeubles 😉
      Bon dimanche à toi et à bientôt
      Répondre
  • Kill Me I am ugly 30 juillet 2017 à 11 h 52 min
    Ton article est vraiment très inspirant et ton bilan très motivant ! Si je fais très très attention à la composition des produits, j’avoue être moins bien du côté durable et recyclage même si…depuis 6 mois, plus de coton jetable mais juste du lavable, j’utilise des flacons plastiques à nettoyer pour les réutiliser à l’infini, je trie et mets au recyclage tous mes déchets de cosmétiques…mais il me reste bien du chemin pour une salle de bains zéro déchets comme toi. Merci pour ce partage, bon dimanche !
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 12 h 01 min
      Coucou Béa,
      Merci beaucoup, ton commentaire me fait très plaisir 😀 tu sais, c’est déjà beaucoup l’envie de faire changer les choses ça prouve que tu t’intéresse à ce qui se passe autour de toi. J’ai commencé comme toi, ça m’a pris du temps et au fur et à mesure, j’y suis arrivée. Les gants en cotons lavables étaient l’un de mes premiers achats, c’est tellement plus écologique et pratique ! Je suis contente lorsque j’en vois de plus en plus quand je me rends dans un magasin, ça prouve encore une fois que les choses changent ! 😀 Passe un agréable dimanche et à bientôt😘
      Répondre
  • Less is More 30 juillet 2017 à 13 h 12 min
    Top ta transition et rapide ! Moi, c’est ma peau compliquée qui m’a ouvert les yeux le plus je crois ! Elle ne tolère quasi aucune crème ni soin (ni coton !), le pire étant ceux du commerce et de pharmacie donc cela m’a obligé à comprendre la complexité et la toxicité potentielle de la liste INCI ! Et du coup j’ai découvert qu’on pouvait se laver et s’hydrater avec ce qu’on a déjà, des produits bruts, genre de l’argile, de l’huile, de l’aloe vera…et ma peau revit littéralement ! J’ai encore pas mal de produits bio que je tente de réduire : shampoings, masques cheveux et peau. Mais j’alterne souvent avec du fait-maison facile ! Pour le démaquillage, ça fait tellement de bien aux yeux en plus ! Je fais à peu près comme toi, j’ai des bouts de tissus très doux que je lave en machine et hop aloe et huile, c’est nickel pour les yeux ! Donc, oui, plus de coton ni de gel douche non plus. On vit très bien sans et surtout on ressens les bienfaits sur la peau très vite ^^ des bises !
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 14 h 12 min
      Coucou Marina 😀
      Je suis d’accord avec toi pour le démaquillage, depuis que j’utilise mon huile de jojoba, je n’ai plus eu de picotements aux yeux ! 😀 Comme tu le dis si bien, on se rend vite compte qu’on peut vivre sans et surtout plus simplement 😉
      Bon dimanche et à bientôt
      Répondre
  • Val 30 juillet 2017 à 14 h 02 min
    Coucou Emeline,
    Je suis entièrement d’accord avec toi, c’est à nous citoyens et consommateurs de faire bouger les choses ! et si chacun faisait un geste et consommer mieux, je me dis que les prix du Bio vont forcément baisser !
    J’ai bannis tout comme toi le démaquillant, je n’utilise que l’huile de coco ou huile végétale, plus de cotons démaquillants jetables mais lavables ! grâce à toi, j’ai redécouvert le plaisir de me laver au savon, sans surplus d’emballage et je dois dire que mon mari en est devenu accro, va falloir que je fasse du stock, car toute ma petite famille les utilise 😉
    J’essaie de fabriquer moi même gels douches, gommages …. je sais que j’ai encore plein de progrès à faire mais je ne regrette pas mon changement de consommation !
    Bisous et bon dimanche !
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 14 h 19 min
      Coucou Val,
      C’est vrai que le prix du bio est un réel problème.. et si ça peut baisser sans changer son mode de fabrication ni sa qualité, ce serait parfait. Je suis tellement contente de savoir que tu apprécies désormais te laver avec un savon grâce au concours que j’avais organisé 😀
      En parlant de ça, je vais en organiser un prochainement pour mes six mois qui se fêtera le 14 septembre 😉
      Bon dimanche Val et à bientôt
      Répondre
  • Emmanuelle CM 30 juillet 2017 à 14 h 35 min
    Je souhaite tendre vers le zéro déchet enfin les réduire au maximum en tout cas. Mais ce processus se fait petit à petit. Personnellement, je déteste jeter donc je préfère faire le choix de terminer mes produits avant d’en acheter d’autres. Ton article est motivant car il permet de voir que c’est possible !
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 14 h 46 min
      Coucou Emmanuelle,
      On a effectivement trois choix qui s’offrent à nous lorsqu’on souhaite changer notre façon de consommer, à nous de trouver celle qui nous convient 😀 merci pour ton commentaire et comme tu dis le zéro déchet dans la salle de bain, c’est possible 😉
      Bon dimanche et à très vite
      Répondre
  • Cha 30 juillet 2017 à 20 h 12 min
    J’ai beaucoup aimé ton article ! C’est super inspirant, j’ai moi aussi l’envie de passer à un mode de vie plus écolo 😀
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 22 h 32 min
      Coucou Charlotte,
      Cela me fait plaisir de savoir que toi aussi tu es dans une démarche zéro déchets 😀 Passe une agréable soirée et à bientôt
      Répondre
  • Veronika 30 juillet 2017 à 20 h 48 min
    Coucou Emeline !
    Merci beaucoup pour ton partage d’expérience, utile pour nous donner des idées. Je progresse aussi, mais plus lentement. Mais je suis très contente de mon shampoing solide et de son petit carton qui sera recyclé.
    Bisous, passe une bonne semaine 🙂
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 22 h 41 min
      Coucou Veronika,
      J’avais vu ton article à propos de ce shampoing solide, c’est vraiment bien que tu es pu trouver une alternative bonne pour la planète et dire adieu aux shampoings conventionnels 😀
      Passe une bonne semaine également et à bientôt
      Répondre
  • Marie E. 30 juillet 2017 à 22 h 23 min
    Je te suis totalement sur ton raisonnement au début de ton article. En disant NON, nous avons le pouvoir pour faire bouger les choses. Et j’ai l’impression que peu à peu, nous y arrivons. Ton bilan me motive, je suis encore au début de mon processus “salle de bain zéro-déchet” et j’ai choisi l’option de terminer mes produits entamés pour ne pas les jeter. Mais comme tu as pu le lire dans mon article de mercredi, je suis bien lancée et ne compte pas m’arrêter là.
    A bientôt,
    Répondre
    • Emeline 30 juillet 2017 à 22 h 49 min
      Coucou Marie,
      Je viens de voir ta réponse sur ton blog que maintenant 🙁 je te réponds juste après 😉 je suis heureuse de voir que tu es motivée et compte changé toi aussi les choses ! 😀
      Passe une bonne semaine et à bientôt
      Répondre
  • Ludivine 31 juillet 2017 à 12 h 17 min
    Je n’en suis pas encore à ce stade mais je m’y met progressivement. C’est compliqué de changer son train-train quotidien d’un coup ( je parle pour moi) mais je m’y met. J’ai déjà changé quelques produits mais les faire moi-même pour le moment j’y pense pas trop car beaucoup de choses à acheter, peut-être compliqué parfois à faire (?) mais un jour pourquoi pas.
    En tout cas belle initiative de ta part 👍🏻
    Répondre
    • Emeline 31 juillet 2017 à 12 h 30 min
      Coucou Ludivine,
      Je fais en sorte justement de ne pas acheter pleins de produits différents et non trouvable en magasin. Si tu fais un petit tour dans mes diy, tu te rendras compte que j’utilise beaucoup de fois le même produits. C’est ça qui est important pour moi, acheté un produit oui, mais pour plusieurs usages 😉
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • ed ebiedu 31 juillet 2017 à 12 h 23 min
    Article intéressant et très édifiant, merci pour le partage Émeline
    Répondre
    • Emeline 31 juillet 2017 à 12 h 31 min
      Coucou Ed,
      Merci à toi Ed d’être passé par ici 😀
      Passe une belle journée et à bientôt
      Répondre
  • Estelle 1 août 2017 à 10 h 51 min
    Coucou
    Une prise de conscience et hop on se rend compte que tout est faisable et surtout grâce au blog et aux bonnes idées que les blogueuses n’hésite pas à partager, merci.
    Actuellement en pleine prise de conscience coté hygiène de vie en général ton article me renvoi à ma salle de bain pleine de produits surement inutile…mais bio tout de même 😉
    Bonne journée
    Estelle
    Répondre
    • Emeline 1 août 2017 à 11 h 42 min
      Coucou Estelle,
      Merci pour ton message, faire un tri dans ma salle de bain à été révélateur de mon côté et m’a permis de me rendre compte de l’impact de nos achats.
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • Axelle 10 août 2017 à 13 h 22 min
    Perso, je ne pense pas qu’il soit possible d’avoir une salle de bain avec zéro déchet. Je trouve toutefois que c’est une belle initiative, que de les réduire. Je vais même m’y mettre grâce à tes astuces !
    Répondre
    • Emeline 13 août 2017 à 13 h 33 min
      Coucou Axelle,
      Je suis contente d’avoir pu t’apporter des astuces afin de réduire à ton tour ton impact écologique.
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
      • Axelle 18 août 2017 à 17 h 36 min
        Tout le plaisir est pour moi. 🙂
        Répondre

Laisser une réponse