Quelles huiles essentielles choisir pour mes cheveux ?

Publié le 7 août 2017

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler des différentes huiles essentielles que l’on retrouve sur le marché. Suite à mon article sur la stérilisation, j’avais envie de réorganiser ma catégorie diy beauté. Faciliter tes recherches sur mon blog en y incorporant des sous-catégories selon la zone du corps recherchait pourrait te faire gagner du temps. Tu trouveras à présent une sous-catégorie cheveux, visage et corps. Il me manquait cependant quelque chose afin d’éviter de me répéter à chaque fois. Je me suis dit pourquoi ne pas créer une autre nommée ” les bases ” . Elle te permettrait de rechercher comment stériliser ton matériel, quel hydrolat, quelle huile essentielle et pourquoi pas quelle huile végétale prendre selon ton type de cuir chevelu ou de peau. Mon soin à base d’huile essentielle qui me correspond à moi n’est peut-être pas forcément adapté pour toi. Je voulais que tu puisses le personnaliser de ton côté, alors, voyons ensemble dans quels cas les utiliser.

huiles essentielles

J’ai personnellement les cheveux a tendance grasse. J’aime me faire des produits maison, mais devant le choix gigantesque d’huiles, il est difficile de s’y retrouver. J’ai décidé de m’informer et j’y vois enfin plus clair. À mon tour maintenant, de t’aider et t’orienter vers celle qui te seras adapté.

Les précautions à prendre

Commençons d’abord par rappeler les risques, parce qu’une huile essentielle n’est pas sans danger. Ces petits flacons concentrés peuvent être dangereux pour notre santé. Certaines sont d’ailleurs interdites aux femmes enceintes, allaitantes, épileptiques, asthmatiques, enfants de moins de 7 ans et personnes fragiles. Cela est dû à sa capacité d’arriver à pénétrer notre sang. Les huiles essentielles à base d’agrumes et de la familles des apiacées ( aneth, fenouil, cumin,…) se conservent au réfrigérateur et sont photosensibilisants. Il ne faut surtout pas s’exposer aux rayons du soleil dans les jours qui suivent et attendre au minimum 9 heures. Les huiles à base de cumin, cannelle, éthers et de la même famille que la citronnelle ou myrthe ne doivent jamais s’appliquer pure, car elles peuvent être irritantes et allergisantes. Les huiles essentielles de la même famille que le tea tree, citron, la menthe poivrée et la girofle sont dermocaustique. Elles peuvent causer des brûlures en cas d’appliquer pure. La première chose à faire est de demander d’une part conseil à son médecin et d’autres part de faire un test avant de l’utiliser. Pour cela, il te suffit de mettre une petite goutte d’huile essentielle diluée dans de l’huile végétale sur le pli du coude. Attendre entre 24H jusqu’à 48h pour valider qu’il n’y ait aucune allergie. Je te propose enfin deux petits conseils. Premièrement, si tu n’es pas sûr de toi dilue toujours ton huile essentielle dans un corps gras. Tu peux utiliser par exemple de l’huile d’amande, jojoba, beurre de karité, et même du gel d’aloe vera. Enfin, n‘applique jamais d’huile essentielle pure trop proche de tes muqueuses.

Pourquoi les huiles essentielles coûte chère ?

L’une des choses qui peut freiner quant à l’achat d’une huile essentielle est le prix. Certaines peuvent coûter de 4 jusqu’à 95 euros le kg. La différence vient de sa provenance, de sa rareté, des conditions de récoltes et du rendement. Pour la plupart du temps, c’est surtout une question de rendement. Je vais prendre un exemple sur une des huiles essentielles les plus chères, l’huile de roses du damas. Pour la fabriquer, il faut utiliser quatre tonnes de pétales de rose pour obtenir 1 litre d’huile essentielle. La quantité est donc très importante, d’où le prix élevé. Si tu as l’occasion d’avoir une huile comme celle-ci à un prix abordable, méfie-toi de la qualité. 

Quelle qualité choisir ?

Une huile essentielle peut-être malheureusement diluée avec de l’alcool ou des composés synthétiques. Il faudra faire très attention lors de son achat en vérifiant tout d’abord son nom botanique en latin. Ensuite, tu feras attention à l’organe distillé si c’est la feuille ou la racine ce qui fera toute la différence. Un peu comme le gel d’aloe vera que je t’avais déjà parlé ici. Tu vérifieras si elle est 100% pure et 100% naturelle. Tu éviteras d’acheter des huiles avec une faible exigence et transformer. Pour finir, tu la choisiras certifié bio, car tu ne veux pas retrouver des traces d’ogm ou de pesticides à l’intérieur. 

Où les acheter ?

Pour acheter tes huiles essentielles, je peux te conseiller de te rendre directement soit dans un magasin spécialisé, soit dans un magasin bio ou en pharmacie.

Quel dosage ?

Pour réaliser tes cosmétiques faits maison, il faut faire très attention aux dosages des huiles essentielles. Selon la quantité utilisée, l’huile essentielle agira plus au moins en profondeur. Pour un soin, un gel douche ou un shampoing destiné à une peau ou un cuir chevelu sans problème particulier, il faudra partir sur un dosage de 1%. Pour une peau ou un cuir chevelu avec un léger problème, tu partiras sur un dosage de 2 %. Enfin, pour remédier à un réel problème de peau ou cheveux type acné, pellicules ou eczema, tu pourras utiliser jusqu’à 3%. Prenons un petit exemple : je souhaiterais réaliser un soin pour remédier à mon problème de pellicules. Si je souhaite réaliser une quantité de 25 ml de mon produit, je vais devoir calculer combien font 3% de 25ml. J’obtiens 0,75 ml, que je pourrais mettre dans ma bouteille de 24,25ml. Tu vas me dire oui, mais moi j’aime pas trop la balance et je préfère calculer en gouttes. Je te comprends, je suis comme toi, du coup, j’ai cherchais combien représente 1ml d’HE en gouttes. Cela dépendra de l’huile essentielle utilisé, mais prenons une moyenne générale que tu peux retrouver ici. 1 ml équivaut à 0,9 g donc 20 gouttes et une goutte pèse approximativement 25 à 30 mg. Du coup, je fais mon petit calcul et j’obtiens 15 gouttes. Je devrais donc ajouter 15 gouttes à ma préparation. 

huile essentielles cheveux

Voyons maintenant ensemble quelles huiles essentielles utilisés selon ton problème capillaire. 

☆ Shampoing cheveux secs et abîmés : ylang ylang, géranium rosat, et lavande fine

☆ Shampoing perte de cheveux : cèdre de l’Atlas, gingembre, pamplemousse, lavandre vraie et ylang ylang

☆ Shampoing cheveux gras : cèdre de l’atlas, pamplemouse, arbre à thé, citron et romarin

☆ Shampoing cheveux fins : menthe poivrée, géranium rosat et bois de rose

☆ Shampoing anti-pelliculaire : lavande vraie, tea tree et palmarosa

☆ Shampoing accélérateur pousse de cheveux : menthe poivrée, gingembre et basilic

Conservation des huiles essentielles

Pour finir, il faut faire attention quant à la conservation des huiles essentielles. Elles peuvent se conserver au maximum 5 ans à l’abri de la lumière, du soleil et de l’air. Les huiles essentielles à base d’agrumes et de cyprès peuvent se conserver quant à eux seulement 3 ans.

*N’hésite pas à me donner ton avis et me dire si tu aimerais que j’aborde un sujet en particulier 😀 

19 commentaires

  • Less is More 7 août 2017 à 10 h 10 min
    Génial tes recherches pour être moins perdu(e) quand on utilise les HE ! Je n’en utilise pas trop par peur du côté photosensible et ma peau ne la tolère pas plusieurs jours d’affilé. Le dernier herpès, la pharmacie m’a conseillé de soigner aux huiles essentielles, ma peau a morflé ! Au bout de 3 jours, c’était une allergie ! En plus, je n’aime pas trop les calculs 😉 J’ai une amie qui en prends en interne pour son diabète et ça marche bien. (moi en interne, c’est maux de ventre :-s) Voici les 3 utilisations que je garde côté cosmétique :
    – une/2 goutte d’ylang ylang (ou celles qu tu préconises pour chx abimés) mélangée à de l’aloe vera pour masser mon crâne avant un shampoing.
    – une/2 goutte de lavande vraie dans le shampoing pour raviver le blond et aider à la santé du cheveu.
    – une/2 goutte de sauge sclarée dans mon pot de bicarbonate pour mon déo et quelques gouttes dans mon pot d’huile de souchet (que je masse sur les zones de poils) : action anti repousse poils et régulation transpiration. Et sent bon ^^
    – une goutte de lavande vraie pure sur la peau fraichement gommée environ une fois par mois : ça la nourrit et lui enlève ses rougeurs (ne me demande pas pourquoi ça me fait ces effets ^^)
    Sinon, j’en mets dans ma machine à laver, pour laver le sol. J’ai arrêté d’en utiliser en diffuseur, ça me fait tousser et mon allergologue m’a dit que c’est déconseillé pour les asthmatiques.
    Voilà mon retour, j’en utilise de façon ciblée donc ^^ bisous
    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 11 h 14 min
      Coucou Marina,
      C’est toujours un plaisir de lire tes commentaires 😀 😀 Je vois que tu es adepte des huiles essentielles. Merci pour tes différentes astuces, j’aime beaucoup utiliser également l’huile essentielle de lavande pour l’entretien de la maison. D’ailleurs, elle revient souvent dans mes diy spécial produit ménager 😀 Pour le diffuseur, j’étais curieuse et je me suis renseigné. Je me suis vite aperçu que c’était pas recommandé et qu’il produisait dans l’air des COV qu’ils faut éviter :-s Tu as bien fait d’arrêter 😉
      Passe une agréable journée et à très vite 😀
      Répondre
  • Mood of April 7 août 2017 à 10 h 22 min
    Je suis en recherche de nouvelles méthodes de soins plus naturelles. Je voudrais arriver à appliquer ce modèle sur ma manière de vivre pour être plus zen. Je vais certainement me procurer des huiles essentielles et je suis ravie d’être venue ici et je reviendrai. J’espère que je trouverai une bonne méthode pour mes cheveux et mes autres produits.
    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 11 h 19 min
      Coucou MJ,
      Je vais mettre en place dans la semaine un ebook offert avec 4 diy beauté de la tête aux pieds. N’hésite pas à revenir et si tu as besoin d’astuces pour tes cheveux ou autre dis le moi, j’essayerai de trouver des solutions pour toi 😀
      Passe une agréable journée et à bientôt
      Répondre
  • La Vie En Beauté 7 août 2017 à 10 h 31 min
    Comment on fait quand on a plusieurs “problèmes” de cheveux comme par exemple, gras en racine et secs sur les longueurs, tendance à les perdre, …
    Et oui c’est vrai que les huiles ont un certain coût, c’est pour ça que je n’en prend pas. J’en ai qu’une, c’est la menthe poivrée que j’ai pris pour mes maux de tête. Le gars m’a dit que je pouvais mettre directement sur la peau. C’est ce que j’ai fais et ça ne m’a rien fait au niveau de la peau. Donc je sais pas si c’est bien ou non.
    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 11 h 40 min
      Coucou 😀
      Pour les cheveux, racines grasses et pointes sèches, il s’agit de régler tout d’abord les problèmes à la base. Pour les racines grasses, il faut éviter de les laver trop souvent, faire attention à son alimentation et au soin non adaptés. Pour les pointes sèche, ne pas abuser des lisseur & co, coloration, soleil et manque de soin. Tu peux utiliser un soin à base d’huile essentielle de cèdre, pamplemousse ou arbre à thé en insistant uniquement sur le cuir chevelu et pour tes pointes utiliser un mélange d’huiles essentielle d’ylang ylang et d’huile d’olive, avocat ou coco.
      Pour ce qui est de l’huile essentielle de menthe poivrée, comme je l’ai indiqué sur mon article le plus important est de demander conseil à un spécialiste. S’il a jugé que tu pouvais le mettre directement sur ta peau, c’est que dans ton cas il n’y a aucun danger 😀
      J’espère que j’ai bien répondu à tes questions, n’hésite pas sinon 😀
      Bonne journée et à bientôt
      Répondre
  • Val 7 août 2017 à 11 h 58 min
    Coucou Emeline,
    Merci pour cet article bien complet et instructif sur l’utilisation des huiles essentielles !
    Je pense fabriquer mon shampoing pour notamment réduire ma perte de cheveux, je vais essayer de voir quels ingrédients, je peux associer avec l’huile essentielle de pamplemousse !
    Bisous et belle journée
    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 12 h 01 min
      Coucou Val,
      C’est une super idée de réaliser toi-même ton shampoing 😀 tu peux utiliser ta base de savon de castille 😉
      Bonne journée et à bientôt
      Répondre
      • Val 7 août 2017 à 16 h 56 min
        Ah, oui, superbe idée avec du savon de Castille !
        Répondre
  • Agathe ( Raspberrycherry ) 7 août 2017 à 20 h 26 min
    Je passe enfin sur ton blog, enfin je prend bien le temps de faire un tour 🙂 J’adore ton univers et l’illustration de tes articles me plaît beaucoup, les photos sont belles et claires ! Bref tu viens de gagner une nouvelle lectrice régulière 😀
    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 20 h 31 min
      Coucou Agathe 😀
      Merci pour ton adorable message, ça me fait vraiment plaisir ! N’hésite pas à télécharger l’ebook gratuit situé en haut de ma page que je viens de mettre aujourd’hui 😀 😀 J’adore également ton univers, alors à très vite sur le tien 😉
      Répondre
  • discoveRin 7 août 2017 à 22 h 58 min
    Merci pour tes conseils qui aident à en savoir plus (attention peut-être aux fautes qui se glissent par-ci par-là et altèrent légèrement la lecture ? 🙂 )!
    J’ai testé l’HE de Tea Tree mélangée à de l’huile de coco pour mes cheveux gras mais c’était peut-être pas une bonne idée l’huile de coco, ça a graissé mes racines à fond 🙁

    Je me renseignerai davantage, ou attendrai des articles plus détaillés 🙂

    Répondre
    • Emeline 7 août 2017 à 23 h 47 min
      Coucou Marine 😀
      Arf les petites fautes, c’est mon gros point faible. Merci, je vais essayer de regarder mes erreurs de plus près 😀
      Pour les cheveux gras, l’huile de jojoba est vraiment top. Elle permet de réguler la production du sébum 😀
      Bonne nuit et à bientôt
      Répondre
  • My Name Is Celestine 8 août 2017 à 0 h 01 min
    Super article ! J’adore en savoir plus sur les HE 🙂 J’aimerai d’ailleurs m’en servir un peu plus.
    Xoxo, Célestine
    http://mynameiscelestine.com
    Répondre
    • Emeline 8 août 2017 à 0 h 13 min
      Coucou Célestine,
      Merci pour ton commentaire et je suis contente que tu en sache un peu plus avec cet article 😀
      bonne nuit et à bientôt
      Répondre
  • Mojimojette 8 août 2017 à 6 h 53 min
    Salut, il est canon ton article!! Merci d’avoir mis l’emphase sur les précautions, on voit trop souvent des mixtures de sorcière innonder le net sans indiquer que les he peuvent être dangereuses… Elles sont ensuite reproduites, en masse, ça craint 🤔

    Ton astuce pour la quantité est top et je la retiens pour mes recettes.

    J’adore 💕

    Répondre
    • Emeline 8 août 2017 à 9 h 37 min
      Coucou 😀
      C’est gentil, merci pour ton commentaire 😀 C’est justement pour cette raison que j’avais envie d’écrire cet article, car ça peut vite être dangereux 🤔
      L’astuce pour connaître la quantité est importante également lorsqu’on commence 😀
      Merci Moji et passe une agréable journée 😀
      Répondre
  • La Minute d'Emy 14 août 2017 à 15 h 22 min
    Merci pour toutes tes astuces bien utiles !
    Répondre
    • Emeline 14 août 2017 à 15 h 31 min
      Coucou Emy,
      Avec plaisir, j’espère qu’elles pourront te servir 😀
      Bonne journée et à bientôt
      Répondre

Laisser une réponse