Tu utilises une Coupe menstruelle pendant tes règles? Une quoi? Beurkkkk..o.O

Publié le 23 mars 2017

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’un achat indispensable qui se déroule chaque mois lorsqu’arrivent nos amies “les règles”. Le jour où je me suis posé la question sur ce que contenaient vraiment les tampons que j’utilisais a été pour moi le début d’un beau changement dans ma vie. Il fallait que je t’informe à mon tour des dangers et te proposer une alternative plus saine pour notre santé.

La composition

J’ai découvert à la suite de mes recherches, que les produits chimiques les plus dangereux étaient utilisés pour la fabrication de nos protections intimes. Une nouvelle étude, lancée par 60 millions de consommateurs, confirme mon inquiétude : utiliser des protège-slips et des tampons peuvent s’avérer “toxique”. On peut retrouver à l’intérieurs des pesticides, du chlore, des glyphosates et dioxines. Des ingrédients qui ne te parlent peut-être pas, alors voyons voir leurs significations. [1]

1/Explication

Tout d’abord, le glyphosate est un ingrédient chimique, une substance active de l’herbicide. Sa présence pourrait provenir des pesticides employés lors de la fabrication du coton ou de l’étape du blanchiment des fibres. Tu peux la retrouver dans cette soie artificielle, économique, qui fait partie de la composition des tampons. Ensuite, l’étude parle de la présence de dioxine la substance la plus mortelle connue pour l’humanité. Ce polluant organique est capable de s’installer lentement et s’accumuler dans le corps, en particulier dans les tissus adipeux féminins. Pour finir, les pesticides organochlorés sont des perturbateurs endocriniens des fonctions de reproduction. On ne sait pas encore si les muqueuses vaginales absorbent ces substances ou parviennent à les bloquer. 

Mon alternative

Pour commencer, j’ai dû tirer un trait sur mes tampons et les serviettes hygieniques. Je pouvais me retourner sur l’option biologique, mais après avoir vu que le marque Organyc bio a rappelé 3100 boîtes de protège-slips à cause d’une présence de glyphosate, je ne voulais plus prendre de risques.[2] De plus, n’étant pas non plus encore prête pour le flux instinctif, deux options s’offrent alors devant moi :

1/La serviette intime lavable

Je savais en regardant plus d’informations sur ce type de serviette que cela ne changerait en rien ma décision. Je ne voulais pas de cette option, car je ne supporte pas de base d’avoir une serviette hygiénique. J’avais envie de me sentir propre, de ne pas avoir de gêne quand je fais mon sport ou lorsque je vais travailler. C’est mon avis personnel évidemment, car ce genre de serviette plaît à beaucoup d’autres filles. Si l’utilisation de protège slips ne te dérange pas, je te propose de te rendre sur le site de la marque Plim qui propose différents modèles de serviettes lavables en coton bio. Pour les autres, il reste la deuxième option ! 😉

coupe menstruelle

2/La Coupe menstruelle

Déjà, il faut savoir que toutes les femmes peuvent les utiliser. Il existe des tailles différentes selon l’âge ou la maternité. C’est une coupe menstruelle en tpe qui est garantie sans alkylphénol, sans bisphénol a, sans Latex, sans phtalate et sans pvc. Elle ne contient aucun agent blanchissant, agent déodorant, parfum et gels absorbants. La cup est souple et réutilisable à chaque fois que tu as tes règles. Elle s’insère de la même façon qu’un tampon, mais plus bas. Puis, tu vérifies avec le doigt qu’elle reste bien ronde pour faire pression sur les parois. Enfin, l’une de mes peurs était qu’elle déborde, une crainte qui s’est vite évaporé lorsque j’ai compris que je perdais non pas des litres, mais une petite quantité.

Utilisation

Pour commencer, j’aime bien l’a vidé après avoir été aux toilettes. Puis, je la rince à l’eau chaude et je la remets. Mais, tu n’es pas obligé de le faire à chaque fois, car la cup peut contenir jusqu’à trois fois plus de liquide qu’un tampon super absorbant. Une fois mes règles terminées, je la mets dans son stérilisateur rempli d’eau chaude et laisse agir durant 5 minutes. Une fois le temps écoulé, je la range dans mon petit sac qui attendra d’être réutilisé le mois prochain. C’est beaucoup plus propre, et plus sain, que de tirer sur une ficelle, l’enrober de papier toilette et le mettre dans une poubelle où neuf fois sur 10 il n’y a pas de sac poubelle. Pour finir, il n’y a pas d’odeur, car le sang ne macère pas comme sur un tampon ou sur une serviette.

Et toi, utilises-tu la coupe menstruelle ?

7 commentaires

  • Souris Maman 27 mars 2017 à 13 h 53 min
    je viens de m’y mettre ! 🙂
    Répondre
  • Maman BCBG 24 avril 2017 à 13 h 14 min
    Je viens de recevoir ma nouvelle….! Quel confort, j’ai tellement détesté devoir remettre des tampons durant quelques temps ! ( oui changement de taille un peu obligé après ma 2ème grossesse 😀 )
    Répondre
  • Mam'Weena 1 mai 2017 à 9 h 59 min
    Perso, j’avais sauté le pas en vue de notre voyage de noce itinérant en transsibérien … finalement, elle n’a pas servie car je suis revenue avec un passager clandestin, mais dans le doute, je préférais avoir cette option là que tampon ou serviette ou milieu de la steppe mongole XD
    Et depuis, je ne m’en passe plus et mon mari est ravi car comme tu le dit, fini les mauvaises odeurs 😉
    Répondre
    • My Lifestyle & Travel 1 mai 2017 à 10 h 16 min
      Ah super que tu as adopté toi aussi la cup 🙂
      Ps : ton train trip m’a fait voyager, ça a l’air géniale à faire ,tu as dû te régaler 🙂 !
      Répondre
  • freezephyr 22 mai 2017 à 11 h 23 min
    Il faut vraiment que j’en achète une ! Ca doit faire bien 1 an que je me dis “allez, la prochaine fois, tu passes à la cup!” ca repasse en number 1 sur ma to-do list haha !
    Répondre
    • My Lifestyle & Travel 22 mai 2017 à 11 h 35 min
      Ah je suis contente pour toi ! Le plus dur, c’est de franchir le pas pour l’acheter, après tu verras que ça simplifie vraiment la vie 😉
      Passe une bonne journée et à bientôt 😀
      Répondre

Laisser une réponse